Reverse Poo, low poo ou No Poo ?

De nouvelles tendances pour nos cheveux, le low poo et le reverse poo.le reverse poo ou le shampoing a l'envers

C’est la question que je me suis posée il y a quelques mois déjà, afin de changer ma routine capillaire qui commençait sérieusement à devenir fadasse ! Les tendances low poo et reverse poo ont donc fait leur entrée dans ma salle de bain depuis quelques mois et j’avais envie de vous donner mon avis sur le sujet !

Le low Poo, qu’est-ce que c’est ?

D’abord, je voulais vous parler d’une autre tendance, le No Poo, qui signifie littéralement « sans shampoing ». Il suffirait de renoncer tout bonnement au shampoing traditionnel. Mais non, je ne suis pas comme ça, et j’adore filer sous la douche, appliquer un petit shampoing, faire mousser et rincer ! Solution trop radicale pour moi, j’ai préféré commencer par le low Poo, ou autrement dit «  shampoing ultra doux » (rien à voir avec la gamme de shampoing de GMS hein !). En réalité, il faut se concentrer sur l’après-shampoing, qui va remplacer le shampoing. Comme sa texture ne mousse pas (comme il ne possède pas de tensio actifs)  ça décape forcément moins. Mais il faut avoir le coup de main, car la texture est plus épaisse, et on se retrouve plutôt à se faire un massage du cuir chevelu (ce qui est loin d’être désagréable !)shampoings et conditionneurs pour reverse poo

Côté résultat, on peut dire que ça lave plutôt bien (sauf si on a l’habitude d’utiliser beaucoup de soins coiffants), et le résultat n’est pas mal mais pas exceptionnel. Parfois, peut-être par manque de temps, j’ai eu l’impression de mal rincer mon low Poo, ce qui pouvait finir en chevelure luisante en fin de journée. Bref, il fallait bien un cobaye !

Puis, j’ai tenté le Reverse Poo.

Parce que j’avais quand même besoin de shampoing (pour déjaunir mes mèches), et parce que je suis une grande collectionneuse de shampoings (on ne se refait pas, dans le genre collection, je suis pas mal !). Cette fois, on utilise bien un shampoing et un après-shampoing, mais dans l’autre sens, ce qui fait qu’on termine avec un produit légèrement moussant (mon shampoing actuel à l’huile de ricin et kératine Léa Nature, qui est d’ailleurs terriblement bien).

Et c’est à ce moment-là que j’ai eu le déclic : le low poo et le no poo, pas pour moi, mais le Reverse Poo, de temps à autres, permet vraiment de bien laver ma petite tête sans que cela ne soit agressif et avec légèreté !Je vous rassure, je ne suis pas prête à passer aux shampoings 100% « sans rien », avec des cheveux méchés, je ne pense pas que ce soit le bon plan, mais j’arrive maintenant à regarder de plus près les compositions pour prendre soin de mon cuir chevelu et de mes longueurs !

Et vous, Low Poo, no Poo, Reverse Poo ou méthode classique ?!

5 Commentaires

  • Hello. Alors deja le no poo n est pas le fait D abandonner le shampoing mais c est utiliser des poudres lavantes typa shikakai.
    Le low poo est utiliser des shampoings et après shampoing bio, clean en compo.

  • J’ai aussi depuis quelques temps change ma routine capillaire pour des produits beaucoup moins agressifs et franchement c’est sans regrets. mes cheveux s’en portent bien mieux 🙂

  • Puis le reverse poo c est le même système que si tu faisais in soins avant shampoing il n y a rien de révolutionnaire là dedans. T es tu bien renseigné sur ces techniques ?

  • Je suis d’accord qu’il n’y a rien de révolutionnaire si ce n’est que j’ai l’impression de mieux utiliser mon shampoing et mon après shampoing 😉
    J’ai pas potassé à fond les ballons, comme je recherchais juste à innover dans ma routine capillaire sans passer à quelquechose de radical!

Laisser un commentaire