Le déodorant en poudre The Greench Lush

Un déo en poudre : The greench !deodorant lush the greench

Depuis ma grossesse, je ne cesse de me poser des questions sur mon déodorant. Ou plutôt mon anti-transpirant. Ba oui, on entend tellement de choses sur les sels d’aluminium présents dans les anti-transpirants ! Pour ma santé & celle de bébé, j’étais donc passée aux déodorants, plus classiques, sans sels d’alu. Ils ne bloquent pas la transpiration, mais la masque seulement.

Tout aurait pu être bien, sauf quand tes hormones s’agitent après l’accouchement : Aie ! Ce qui me rassure, c’est que je ne suis pas la seule à avoir fait ce constat ! Donc, le déo classique, c’était mort, je dégoulinais quand même !

Puis, lors de mon passage à Lush, je me suis laissé tenter par The Greench. Déjà son petit nom sympathique me rappelait un film que j’adore. Puis, un déodorant en poudre, ça se tente ! Tu es bloggeuse beauté ou tu ne l’es pas ! Je l’ai donc embarqué, avec de précieux conseils du vendeur… !

Se saupoudrer de déodorantpoudre de deodorant sans aluminium

Voilà le principe du déo en poudre. Après la douche, sur des aisselles légèrement humides, on applique une petite quantité (sur la photo, c’est la quantité que j’utilise par aisselle). La poudre laisse un fini sec, avec une odeur pas si désagréable que ça. Il faut aimer la nature, le thym & le romarin quoi !

The greench, sa composition plutôt clean

Du talc, du bicarbonate, quelques huiles essentielles comme le tea tree ou le thym et on retrouve un déodorant en poudre auto-conservé. Une composition relativement intéressante, si on n’est pas allergique aux huiles essentielles. Pour avoir testé une autre version en contenant (oui je parle de toi, Schmidt’s) cette fois, je ne fais pas de réaction allergique.

Côté pratique… ou pas !

Dans son petit flacon de 75gr, il est assez facile à emporter dans son vanity. Mais j’ai toujours peur qu’il s’ouvre et se déverse sur tous mes produits. J’ai de la chance, je n’ai jamais eu ce souci pour l’instant ! Un packaging type talc de bébé serait l’idéal honnêtement. L’application est beaucoup plus facile que le déo solide Schmidt’s aussi.

Et tadaaam : les résultats !

Je suis conquise, je garde les aisselles au sec (sauf en cas de très grosse chaleur, mais ça arrive rarement !). Au cours de la journée, les odeurs d’huiles essentielles s’estompent donc ça ne sent pas trop fort en HE. Mon seul souci reste que le lendemain, le carrosse se transforme en citrouille, et vivement le passage par la case douche (siic !).  Mais je ne demande pas à mon déodorant de tenir 72 ou 96h, d’ailleurs qui passe autant de temps sans se laver les dessous de bras ??!deodorant naturel

Vous l’aurez compris, pour son côté plus nature mais tout aussi efficace, j’ai carrément adopté The Greench dans ma routine de soin ! Mais quand j’aurai un peu de courage, j’essayerais de faire le déodorant maison de Lalutotale !

Quel déo utilisez-vous ? Team Déo ou anti-transpirant ? Ou rien du tout (total confiance dans ton body !) ?

Laisser un commentaire