Intemporel : Shalimar, le parfum de Guerlain

shalimar guerlain reviewS’il y a bien un parfum que l’on retrouve chez toute femme, et à tout âge, c’est Shalimar de Guerlain. Mais oui, vous aussi vous le connaissez, ces notes orientales et poudrées,  ce sillage sensuel et envoutant. Cette fragrance est une réelle obsession, et ce, depuis de nombreuses années déjà.

En 1925, Guerlain prit sa source en Inde pour créer une nouvelle fragrance orientale, qui deviendra par la suite l’un des parfums phares de l’Histoire. Son flacon, dessiné par l’un des cousins de J.Guerlain, noshalimar eau de toilette guerlain flacon revueus rappelle les fontaines jaillissantes que l’on peut trouver dans les jardins des palais orientaux. Son jus fort en patchouli, vanille, mandarine, cuir et iris, nous transporte au cœur de l’Inde, direction le Taj Mahal.

Et le 28 août dernier,  je pense que vous n’êtes pas passé à coté de ce petit film de 5minutes, sur “La légende de Shalimar“, un nouveau court-métrage de 5 minutes réalisé par Bruno Aveillan.

Shah Jahan, Empereur de l’époque Moghol, épousa la favorite de son harem, Mumtaz Mahal. Leur amour était intense, et ils eurent 14 enfants ensemble (dont seulement 7 qui survécurent). Mumtaz ne supporta pas le dernier accouchement, et perdit la vie. Au cours de son existence, elle avait émis deux souhaits auprès de Shah Jahan: le premier, que son mari n’ait pas d’enfants avec une autre femme, et le deuxième qu’il fit construire le plus beau des palais en hommage à leur amour. C’est ainsi que Shah Jahan entreprit la construction du plus beau palais jamais érigé, le Taj Mahal, un bijou blanc incrusté de pierres précieuses.

En effet, ce court métrage a reçu de nombreuses critiques : trop long, peu esthétique, vide de sens… Il n’a visiblement pas laissé indifférent ceux qui l’ont vu.

 

 Mais revenons à l’eau de toilette, au sillage : une envolée de fleurs et de bergamote exhale un souffle de fraîcheur en tête. Le cœur est réchauffé par des notes enveloppantes et délicatement poudrées d’iris, jasmin et rose. En fond, l’empreinte de la vanille, la rondeur des notes baumées et la chaleur gourmande de la fève tonka orchestrent une symphonie sensuelle.

D’ordinaire j’aime peu la fève tonka, mais ici elle se fait discrète. Le coté poudré floral est très agréable et c’est, pour moi, la signature de ce parfum. Même si une odeur ne s’accroche pas de la même manière, il restera ce voile poudré que permettra de le reconnaître parmi tant d’autres.

Son flacon peut nous sembler désuet, un peu trop travaillé mais néanmoins élégant. Comme pour les élixirs de légende, il jaillit de la vasque d’une fontaine magique. Les courbes du flacon en évoquent la ronde douceur tandis que le bouchon éventail à la transparence bleue rappelle les jets d’eau éternels des jardins de Shalimar. Pour moi il ressemble à un élixir précieux, il est à la hauteur de l’élégance d’une princesse. La princesse indienne, Mumtaz Mahal, représentée dans ce court métrage.

Et si Shalimar devenait votre parfum?!

Shalimar, l’eau de toilette, à partir de 55€ sur Origines-Parfum

3 Commentaires

Laisser un commentaire